LongMa à Calais, le final en argentique

Le temps d’un week-end, la compagnie de la Machine a enchanté les calaisiens.  Venus quelques années auparavant avec des géants et un éléphant, voici que ces génies un peu fou, sans doute possédés tour à tour par Léonard de Vinci et Jules Verne, sont arrivés avec un cheval dragon et une araignée géante.

 

Dirigée par François de la Rozière, la Machine nous a invité le temps d’un week-end à déambuler dans nos rues à la recherche de LongMa. LongMa est à la fois le titre du spectacle et le nom de l’esprit du cheval, fidèle serviteur de la déesse Nüwa qui l’a envoyée sur terre afin de veiller sur les créatures qu’elle a créées : nous les hommes. Il faut dire que les hommes sont dans la tourmente, en prise avec des bouleversements climatiques de grandes envergures. La créature bien veillante tente de réparer le ciel mais voici que Kumo, une araignée géante, se dresse sur son chemin, en profitant pour lui tendre des pièges.

Même si je n’ai pu voir que le final, je dois bien avouer que la magie opère toujours autant. L’éléphant, les géants m’avaient laissé un formidable souvenir étant enfant, les déplacements de ces créatures sont toujours aussi impressionants et la compagnie de la Machine m’a donné envie de replonger dans l’univers steampunk. Mon seul petit bémol, mais vraiment tout petit (et pour chipoter ou chercher la petite bête… qui monte… qui monte… sur le beffroi), j’aurais apprécié la présence d’un conteur ou d’un narrateur. Pourquoi ? Et bien parce que le final m’a laissé perdu sur le sens, alors certes je n’ai vu que le final (ceci explique peut-être cela) mais dans la foule, même des personnes ayant visiblement assisté à l’intégralité des représentations et déambulations, s’interrogeaient… Ou alors, peut-être que LongMa reviendra pour une suite qui nous éclairera sur le premier final… Qui sait ? Quoi qu’il en soit, ça n’enlève rien à la grande qualité du spectacle et aux talents de l’équipe La Machine…

Et bien entendu, même si j’ai profité pleinement du final, je me suis octroyée quelques minutes pour immortaliser la venue du cheval dragon et de l’araignée avec mon argentique ! Et vous, le spectacle vous a plu ? Quels souvenirs gardez vous des venues de la Machine ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s