[Ils ont peint la Côte d’Opale #1] Francis Tattegrain

tattegrain01

L’épave Humaine, Francis Tattegrain, collections du Château-musée de Boulogne-Sur-Mer

Pour ce premier numéro d’une série d’articles consacrés aux peintres de la Côte d’Opale, je vous emmène sur les pas de Francis Tattegrain dont les tableaux ne laissent indifférents. Les lumières y sont sublimes et l’atmosphère teintée d’un réalisme fascinant.

Francis Tattegrain est né dans une commune de la Somme, à Péronne, en 1852. Elevé dans une famille de magistrat, il est le fils de Charles Louis Tattegrain, président du tribunal d’Amiens. Il obtient de ce dernier la permission de s’adonner à la peinture en échange de la promesse de poursuivre des études de droit.

tattegrain02C’est durant son adolescence que ses parents vont l’emmener en vacances à Berck. La famille Tattegrain fera construire un chalet au 28, rue de l’Entonnoir. La commune deviendra l’un des cadres principaux de son oeuvre picturale. C’est dans cette même ville qu’il rencontrera le comte Ludovic-Napoléon Lepic, peintre et graveur parisien proche de Degas, venu découvrir les côtes picardes. L’artiste peignant sur la plage, luttant contre les éléments, fera forte impression sur le jeune hmme.

Parallèlement à son doctorat de droit, Francis Tattegrain, sur les conseils de Ludovic-Napoléon Lepic, poursuit sa formation artistique et intègre la prestigieuse Académie Julian. En 1879, deux de ses peintures sont admises au Salon des Artistes Français. Dès lors, Francis Tattegrain et ses toiles y seront présents jusqu’en 1914.

Une fois son diplôme en poche, Francis Tattegrain se consacrera entièrement à son art. Son oeuvre compte de nombreuses peintures historiques, portraits et paysage maritime. De la baie d’Authie à la Côte d’Opale, l’artiste dépeint avec franchise et grandeur les paysages du littoral et la vie quotidienne de ses habitants dont il restera proche tout au long de sa carrière : le portrait d’un pêcheur à la foëne, celui d’une femme ramassant des épaves, d’un marin préparant son filet.

Vous vous demandez où voir les tableaux de M. Tattegrain ? Et bien dans les collections des musées de la Région, pardi ! Le Château-musée de Boulogne-sur-Mer, en possède quelques uns, tout comme le Musée de Flandre qui possède une oeuvre monumentale de l’artiste !

tattegrain03

Débarquement de verrotiers dans la Baie d’Authie, F. Tattegrain, collections du Musée d’Orsay, Paris

tattegrain04

De gauche à droite : Tiot frère Nananne, Matelot pêchant et Potrait de Jacques Lamarre, F. Tattegrain, collections du Château-musée de Boulogne-sur-Mer

tattegrain05

La ramasseuse d’épaves, F. Tattegrain, collections du Château-musée de Boulogne-sur-Mer

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s